La Liberté

19.06.2021

Présidentielle iranienne: l'Iran a voté - résultats attendus samedi

Le scrutin a été clos à 02h00 (23h30 en Suisse) après une prolongation de deux heures. © KEYSTONE/AP/Vahid Salemi
Le scrutin a été clos à 02h00 (23h30 en Suisse) après une prolongation de deux heures. © KEYSTONE/AP/Vahid Salemi
Partager cet article sur:
19.06.2021

Le premier tour de la présidentielle iranienne s'est achevé dans la nuit de vendredi à samedi après environ dix-neuf heures de vote, a annoncé l'agence officielle Irna. Le scrutin a été clos à 02h00 (23h30 en Suisse) après une prolongation de deux heures.

Les 59,3 millions d'électeurs de la République islamique devaient élire sur fond de grogne face à la grave crise économique et sociale qui ronge le pays un successeur au modéré Hassan Rohani, qui ne pouvait pas se représenter après deux mandats.

Chef de l'autorité judiciaire, l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi, 60 ans, fait figure d'archifavori, faute de concurrence réelle après la disqualification de ses principaux adversaires. Les résultats pourraient être connus samedi à la mi-journée.

L'annonce d'un second tour le 25 juin serait un coup de théâtre tant les rares sondages disponibles donnaient M. Raïssi vainqueur dès le premier tour. Ces même sondages laissaient également entrevoir un record d'abstention, autour de 60%.

Ras-le-bol général

La campagne électorale a été fade, sur fond de ras-le-bol général face à la crise, dans un pays riche en hydrocarbures mais soumis à des sanctions américaines asphyxiantes.

Se présentant comme le champion de la lutte anticorruption et le défenseur des classes populaires au pouvoir d'achat miné par l'inflation, M. Raïssi est le seul des quatre candidats en lice à avoir véritablement mené campagne. Face à lui se dressent un député peu connu, Amirhossein Ghazizadeh-Hachémi, un ex-commandant en chef des gardiens de la révolution, le général Mohsen Rézaï, et un technocrate, Abdolnasser Hemmati, ex-président de la banque centrale.

Le président a des prérogatives limitées en Iran, où l'essentiel du pouvoir est aux mains du guide suprême.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00