La Liberté

Premier Angleterre-France en quart, revanche Maroc-Portugal

Kylian Mbappé doit être le détonateur de la France sur le plan offensif samedi contre l'Angleterre en quart de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar. © KEYSTONE/AP/Martin Meissner
Kylian Mbappé doit être le détonateur de la France sur le plan offensif samedi contre l'Angleterre en quart de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar. © KEYSTONE/AP/Martin Meissner
La question du côté portugais sera de savoir si Cristiano Ronaldo débutera la rencontre face au Maroc sur le banc ou en tant que titulaire. © KEYSTONE/EPA/JOSE SENA GOULAO
La question du côté portugais sera de savoir si Cristiano Ronaldo débutera la rencontre face au Maroc sur le banc ou en tant que titulaire. © KEYSTONE/EPA/JOSE SENA GOULAO


Publié le 10.12.2022
Partager cet article sur:


Les quarts de finale du Mondial 2022 proposent samedi (20h00) une nouvelle opposition entre la France et l'Angleterre, meilleurs "ennemis" ainsi qu'une revanche entre le Maroc et Le Portugal

Les Bleus et les Trois Lions, dont le dernier duel remonte à 2017, se sont en effet affrontés à 33 reprises depuis 1923 mais leurs deux seules rencontres en Coupe du monde, en 1966 et en 1982, à chaque fois lors du 1er tour, ont tourné à l'avantage des Anglais. Les "meilleurs ennemis" vont ainsi se retrouver pour la première fois de leur histoire lors de la phase à élimination directe.

Mbappé vs Walker

Au Qatar, les champions du monde en titre, dont de nombreux joueurs évoluent en Premier League, misent avant tout sur Mbappé, en tête du classement des buteurs avec cinq réalisations, pour commencer à inverser la tendance. En face, le finaliste du dernier Euro, se demande lui si la présence du rapide Kyle Walker dans son couloir droit suffira pour contenir l'attaquant du PSG.

Jusque-là, le camp bleu a montré un visage séduisant en attaque, mais il a également encaissé un but lors de chacune de ses quatre dernières sorties. En face, la menace offensive est plus diffuse mais Harry Kane vient d'ouvrir son compteur. Surtout, l'arrière-garde semble plus hermétique, avec seulement deux buts concédés lors du premier match.

Après une montée en puissance lors du 1er tour, les grands rivaux se sont simplifiés la vie en 8e, contre la Pologne pour les Bleus (3-1) et le Sénégal pour les Anglais (3-0), et ce nouvel opus des retrouvailles s'annonce d'ores et déjà passionnant.

Un air de revanche

Avant cela, les Marocains, dont la présence à ce niveau est historique, auront abordé avec un esprit revanchard leur choc contre le Portugal. Les deux nations se sont en effet également affrontées deux fois en Coupe du monde. Si tout s'était bien passé pour les Lions de l'Atlas en 1986, la Seleçao avait pris sa revanche il y a quatre ans en Russie.

Ronaldo avait marqué ce jour-là un but splendide mais l'étoile de l'icone portugaise de 37 ans a depuis pâli et, simple remplaçant en 1/8, il a laissé contre la Suisse (6-1) toute la lumière à Gonçalo Ramos, auteur du premier triplé au Qatar.

Mais les Marocains viennent eux de créer l'exploit contre l'Espagne (0-0 ap 3-0 tab), qui les avait également dominés en 2018, et ils rêvent d'enchaîner en écartant l'autre équipe ibère. A condition néanmoins d'avoir digéré l'éprouvante prolongation et la séance de tirs au but héroïque.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11