La Liberté

Philips: recul du chiffre d'affaires au 4e trimestre 2021

Les problèmes d'approvisionnement sont à l'origine de la chute des revenus, tout comme le report d'installations d'équipements dans des hôpitaux lié au Covid-19 ainsi que le rappel d'appareils respiratoires défectueux. (archives) © KEYSTONE/EPA/Koen Suyk
Les problèmes d'approvisionnement sont à l'origine de la chute des revenus, tout comme le report d'installations d'équipements dans des hôpitaux lié au Covid-19 ainsi que le rappel d'appareils respiratoires défectueux. (archives) © KEYSTONE/EPA/Koen Suyk


Publié le 24.01.2022
Partager cet article sur:


Philips a vu son chiffre d'affaires reculer de 10% sur un an au dernier trimestre 2021. Le géant néerlandais de l'électronique a été pénalisé par un rappel d'appareils respiratoires défectueux et par l'impact de la pandémie, mais anticipe une reprise courant 2022.

Philips a réalisé un chiffre d'affaires de 4,9 milliards d'euros (5,01 milliards de francs) d'octobre à décembre, et de 17,2 milliards sur l'ensemble de l'année écoulée, contre 19,5 milliards en 2020. "Les ventes ont subi plusieurs vents contraires", a commenté le directeur général Frans van Houten dans un communiqué.

Il a expliqué la chute du chiffre d'affaires par les problèmes dans la chaîne d'approvisionnement, le report d'installations d'équipements dans des hôpitaux lié au Covid-19, et le rappel d'appareils respiratoires défectueux. Le groupe néerlandais a annoncé le 12 janvier une nouvelle provision de 225 millions d'euros pour financer le rappel mondial de millions d'appareils respiratoires défectueux pouvant être dangereux pour la santé des utilisateurs.

Ce montant s'ajoutait à la provision de 500 millions d'euros déjà faite par le groupe, contraint de mettre davantage d'argent de côté en raison du volume plus élevé d'appareils nécessitant désormais une réparation et de l'augmentation des coûts d'approvisionnement. "Le bien-être des patients est au coeur de tout ce que nous faisons chez Philips", a réaffirmé M. Van Houten. "Nous restons extrêmement concentrés sur la réparation et le remplacement de dispositifs liés à ce rappel", a-t-il ajouté.

Reprise attendue cette année

Le groupe avait lancé en juin dernier un rappel dans le monde entier sur certains appareils de ventilation mécanique, en raison d'un possible problème concernant de la mousse insonorisante présente dans ces dispositifs médicaux Philips s'attend "à court terme" à "la persistance d'une volatilité significative et de vents contraires liés au Covid-19 et aux problèmes de chaîne d'approvisionnement, malgré les efforts actuels pour les réduire", a indiqué le directeur général dans le communiqué.

Mais le géant néerlandais "table sur une reprise de sa croissance et un rebond des marges dans le courant 2022", a-t-il souligné. Philips vise une hausse de son chiffre d'affaires de 5 à 6% en ne prenant pas en compte l'unité de sommeil et de soins respiratoires, qui s'occupe du rappel massif des respirateurs, selon M. Van Houten. Philips va continuer à proposer un dividende annuel de 0,85 euro par action.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00