La Liberté

Le Maroc sort l'Espagne aux tirs au but

L'Espagnol Sergio Busquets doit parer au plus pressé devant son gardien Unaï Simon. © KEYSTONE/EPA/Neil Hall
L'Espagnol Sergio Busquets doit parer au plus pressé devant son gardien Unaï Simon. © KEYSTONE/EPA/Neil Hall
Le Marocain Hakim Ziyech est un artiste comme le constate l'Esapgnol Pedri. © KEYSTONE/EPA/Neil Hall
Le Marocain Hakim Ziyech est un artiste comme le constate l'Esapgnol Pedri. © KEYSTONE/EPA/Neil Hall
Le portier marocain Yassine Bounou a repoussé trois tirs au but des Espagnols. © KEYSTONE/EPA/Friedemann Vogel
Le portier marocain Yassine Bounou a repoussé trois tirs au but des Espagnols. © KEYSTONE/EPA/Friedemann Vogel


Publié le 06.12.2022
Partager cet article sur:


Le Maroc disputera pour la première fois les quarts de finale de la Coupe du monde. Les Marocains ont sorti l'Espagne 3-0 aux tirs au but. Il y avait 0-0 après les prolongations.

L'Espagne a pratiqué son jeu habituel, cherchant à priver l'adversaire du ballon. Certes, les Espagnols ont possédé la balle pendant les trois quarts du temps dans leurs rangs, mais ils ont buté inlassablement sur la défense regroupée des Marocains, particulièrement en deuxième mi-temps.

La sortie de Sofiane Boufal à la 67e minute a correspondu à la fin des velléités offensives des Marocains. L'attaquant d'Angers avait été jusque-là le principal animateur offensif des joueurs arabes. Il avait ainsi adressé un superbe centre pour la tête de Nayef Aguerd, dont l'essai est passé au-dessus des buts de Simon (42e).

Après Boufal, les Marocains ont également perdu Aguerd, le pilier de la défense, sorti sur blessure (84e). Mais l'arrière-garde est restée toutefois hermétique, même si elle a tremblé dans le temps additionnel sur un coup franc d'Olmo, bien dégagé par le portier Bounou.

Au cours des prolongations où les Marocains ont fait preuve d'un courage admirable, amassés devant leur but, ils auraient pu ouvrir le score par Cheddira, mais le portier Simon a été impeccable dans son arrêt (104e) et au bout du bout de la deuxième prolongation, l'ancien attaquant du PSG, Pablo Sarabia a bénéficié de la meilleure occasion espagnole, mais sa reprise du droit a effleuré le deuxième poteau.

La séance des tirs au but a été fatale aux Espagnols. Sarabia, Soler et Busquets ont raté chacun leur essai. De l'autre côté, Achraf Hakimi a validé la victoire marocaine d'une superbe "Panenka".

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • LeBron James: un record pour l'éternité

    Stratosphérique: LeBron James est devenu mardi le meilleur marqueur de l'histoire de la NBA. Avec 38'390 points, le joueur des Lakers s'est emparé du record de...
  • 30 buts désormais pour Timo Meier

    Non-retenu pour le All Star Game de samedi dernier, Timo Meier a démontré à Tampa qu'il était bien un joueur d'exception. Il a été le grand artisan du succès...
  • Al-Hilal en finale

    Sensation à Tanger ! Al Hilal s'est qualifié pour la finale de la Coupe du monde des clubs à la faveur de son succès 3-2 sur Flamengo. Les...
  • Marc-Andrea Hüsler gagne un match piège

    Marc-Andrea Hüsler (ATP 50) a fêté son entrée dans le top 50 de l'ATP de la meilleure des manières: une qualification pour les huitièmes de finale de l'ATP 250...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11