La Liberté

La Chaux-de-Fonds, capitale intersidérale du clitoris

Le plaisir féminin sera discuté à La Chaux-de-Fonds, avec sa tour "phallique" d'Espacité (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le plaisir féminin sera discuté à La Chaux-de-Fonds, avec sa tour "phallique" d'Espacité (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 19.05.2022
Partager cet article sur:


Le plaisir féminin sera au centre de toutes les attentions dimanche à La Chaux-de-Fonds (NE), proclamée "capitale intersidérale du clitoris". Cet événement, ludique, festif et autogéré, est en train de devenir un festival thématique.

Plusieurs bistrots et des lieux culturels de la Métropole horlogère participent à la manifestation. Une personne fabrique un court-métrage et des artistes professionnels et amateurs font des clitos de toutes les tailles, de toutes les couleurs et de toutes les matières.

Le projet est né d'une plaisanterie, a expliqué l'initiatrice de la manifestation, Virginie Rochat, à Arcinfo. Cette professeure de qi gong a créé un événement Facebook pour annoncer la tenue d'un stand à la Place du Marché avec quelques copines, à l'occasion de la Journée internationale du clitoris, et les choses se sont emballées.

"Je n'imaginais que cela prendrait de telles proportions", a déclaré Virgine Rochat à RTN. La manifestation est aussi un clin d'oeil au Locle, où la Ville s'est auto-proclamée capitale de l'amour, et au fait que La Chaux-de-Fonds veut devenir la première Capitale culturelle suisse en 2025.

Encore un tabou

A tel point qu'une page wiki a été créée pour que chacun puisse annoncer ses projets. Un site internet a aussi été élaboré.

Selon la page wiki de l'événement, une causerie sur la gestion naturelle du cycle féminin et la contraception naturelle sera notamment proposée ainsi qu'un atelier sur l'alchimie de l'énergie sexuelle. "Il y a une volonté de parler de la sexualité en général et du plaisir féminin en particulier parce que cela reste encore tabou", a ajouté Virigine Rochat.

Les initiatrices du projet ne veulent pas être rattachées à un mouvement politique ou à un parti. Elles demandent de ne pas faire signer des pétitions, référendums, initiatives et de ne pas faire de la propagande dans et autour des lieux de l'événement. Elles ont aussi rappelé au respect de la pudeur des autres et que l'exhibitionnisme est interdit sur la voie publique.

https://www.journee-du-clito.ch

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11