La Liberté

L'écrivain sri-lankais Shehan Karunatilaka remporte le Booker Prize

La reine Camilla a remis le Booker Prize à Shehan Karunatilaka. © KEYSTONE/AP/Toby Melville
La reine Camilla a remis le Booker Prize à Shehan Karunatilaka. © KEYSTONE/AP/Toby Melville


Publié le 18.10.2022
Partager cet article sur:


L'écrivain sri-lankais Shehan Karunatilaka a remporté lundi soir le prestigieux Booker Prize britannique pour son roman "The Seven Moons of Maali Almeida". Le livre est une satire mordante qui a pour cadre la guerre civile qui a secoué son pays.

Le jury a salué "l'ampleur et la compétence, l'audace, la hardiesse et l'hilarité" de l'auteur, qui voit ainsi couronné son deuxième roman. Cette affaire de meurtre à l'humour noir se déroule dans la capitale srilankaise, Colombo, dans les années 1990 après la guerre civile. Elle suit un photographe de guerre, joueur et homosexuel caché, qui essaie de découvrir qui l'a tué.

Le prix littéraire a été remis à Londres en présence de la reine consort Camilla, lors de la première cérémonie en personne depuis 2019 à cause de la pandémie de Covid-19. Shehan Karunatilaka, 47 ans, est le deuxième écrivain né au Sri Lanka à recevoir le Booker Prize, après Michael Ondaatje en 1992.

"Bizarre, difficile, étrange"

En recevant le prix, Shehan Karunatilaka a salué les cinq autres finalistes et remercié son éditeur Sort of Books d'avoir publié ce livre "bizarre, difficile, étrange". Il a fait part de son espoir que "dans un avenir pas trop lointain", le Sri Lanka "comprenne que ces idées, de corruption d'appât du gain et de copinage ne fonctionnent pas et ne fonctionneront jamais".

L'an dernier, le prix avait été attribué à l'auteur sud-africain Damon Galgut pour "The Promise" ("La promesse"), un livre sur le temps qui passe dans une famille de fermiers blancs dans l'Afrique du Sud post-apartheid.

Le vainqueur remporte la récompense de 50'000 livres sterling (environ 56'000 francs) et l'assurance d'une renommée internationale.

Salman Rushdie, Margaret Atwood ou Hilary Mantel, décédée le mois dernier à 70 ans, font partie des écrivains ayant reçu le prix qui récompense les romans écrits en anglais.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11