La Liberté

08.08.2021

Eliud Kipchoge encore plus grand

Eliud Kipchoge place son attaque à Sapporo. © KEYSTONE/AP/Shuji Kajiyama
Eliud Kipchoge place son attaque à Sapporo. © KEYSTONE/AP/Shuji Kajiyama
Eliud Kipchoge place son attaque à Sapporo. © KEYSTONE/AP/Shuji Kajiyama
Eliud Kipchoge place son attaque à Sapporo. © KEYSTONE/AP/Shuji Kajiyama
Partager cet article sur:
08.08.2021

Eliud Kipchoge a réussi une démonstration impressionnante pour enlever son deuxième titre olympique consécutif sur marathon. Le Kényan a cimenté sa légende de plus grand marathonien de tous les temps.

Dans cette course par élimination, disputée sous une forte chaleur et par des conditions très humides à Sapporo, le Genevois Tadesse Abraham a tenu jusqu'à la mi-course. Le dernier Suisse en lice à ces JO a calé vers le 25e km pour abandonner peu après, vers le 27e km, après un passage au semi en 1h05'15.

Le groupe de tête a éclaté vers le 28e km sous l'impulsion d'un extraordinaire Kipchoge. Le recordman du monde, âgé de 36 ans, a accéléré progressivement de sa foulée souple, légère et puissante pour l'emporter en 2h08'38, le sourire aux lèvres.

La médaille d'argent est revenue, en 2h09'58, au Néerlandais Abdi Nageeye, un ancien réfugié somalien arrivé aux Pays-Bas à l'âge de six ans avant de partir en Syrie pour enfin retourner vivre aux Pays-Bas, et le bronze au Belge Bashir Abdi (2h10'00).

Le troisième homme

Eliud Kipchoge devient le troisième homme à gagner deux titres olympiques sur marathon, après l'Ethiopien Abebe Bikila en 1960 et 1964 et l'Allemand de l'Est Waldemar Cierpinski (en 1976 et 1980).

Eliud Kipchoge était entré dans l'histoire depuis longtemps. Il y a deux ans à Vienne, il est devenu le premier homme à courir en moins de 2 heures (1'59'40), dans une course montée sur-mesure et non homologuée mais qui a marqué les esprits. Son record du monde officiel est de 2h01'39.

Surtout, la longévité de ce moine-coureur, amateur d'ouvrages de philosophie et d'aphorismes, est quasi inégalée. En 2003 déjà, à 18 ans, il devenait champion du monde du 5000 m à Paris-St-Denis, juste après avoir été champion du monde juniors de cross à Avenches.

Presque invincible

Sur marathon, il est resté invaincu pendant cinq ans en s'imposant dix fois d'affilée, sur les parcours les plus prestigieux. Sa défaite à Londres l'an dernier (8e après ses problèmes auriculaires) n'aura été qu'un accident de parcours.

Eliud Kipchioge est entraîné par son compatriote Patrick Sang, vice-champion olympique du 3000 m steeple en 1992 et ancien coureur du LC Zurich.

Pour Tadesse Abraham (39 ans), cet abandon ne signifie de loin pas la fin de carrière. Le vice-champion d'Europe et recordman de Suisse a confié à son ami Viktor Röthlin vouloir poursuivre sa carrière jusqu'aux JO 2024 à Paris.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00