La Liberté

22.06.2021

Dopage: le Chinois Sun Yang privé des Jeux olympiques

Sun Yang n'ira pas aux JO de Tokyo © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Sun Yang n'ira pas aux JO de Tokyo © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
22.06.2021

Le Chinois Sun Yang manquera les Jeux olympiques de Tokyo. Il a été suspendu pour quatre ans et trois mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Sun Yang a détruit à coups de marteau une fiole de son sang lors d'un contrôle antidopage, a annoncé l'instance basée à Lausanne. Entamée le 28 février 2020, cette suspension s'achèvera donc en juin 2024, soit avant l'ouverture des Jeux de Paris. Sun Yang aura toutefois 32 ans à ce moment.

Peine maximale

En février 2020, le TAS avait déjà infligé huit ans de suspension pour le geste commis par le nageur, soit la peine maximale. Mais à la stupéfaction générale, le Tribunal fédéral suisse a annulé cette décision en décembre, sanctionnant la "partialité" du président du panel d'arbitres et ancien chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini.

Dénonçant la cruauté infligée à des animaux en Chine, alors que l'affaire Sun Yang était en cours d'instruction, le magistrat s'était en effet livré à une série de tweets "extrêmement violents" et racistes, avait révélé le Tribunal.

Mais l'instance d'arbitrage a confirmé la suspension (bien qu'en infligeant une durée moins longue): quatre ans auxquels s'ajoutent trois mois d'une violation précédente du règlement antidopage.

Triple champion olympique

En 2014 et dans le plus grand secret, Sun Yang avait subi un contrôle positif à un stimulant (trimétazidine), rendu public bien après que la sanction ait été purgée. Adulé dans son pays et égérie des grandes marques, Sun Yang compte à son palmarès trois médailles d'or olympiques, à Londres 2012 (400 m et 1500 m nage libre), puis Rio 2016 (200 m), ainsi que onze titres mondiaux.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00