La Liberté

Découverte d'un cimetière de l'époque coloniale espagnole à Lima

Les archéologues ont découvert les restes de 42 personnes enterrées dans le cimetière. © KEYSTONE/AP/Martin Mejia
Les archéologues ont découvert les restes de 42 personnes enterrées dans le cimetière. © KEYSTONE/AP/Martin Mejia


Publié le 28.05.2022
Partager cet article sur:


Des archéologues péruviens ont mis au jour un cimetière de l'époque coloniale espagnole comprenant 42 sépultures humaines dans un ancien hôpital construit en 1552 dans le centre historique de Lima.

La découverte a été faite récemment dans ce qui était autrefois l'hôpital San Andrés, l'un des plus anciens bâtiments coloniaux de la capitale péruvienne.

"Nous sommes dans le cimetière le plus ancien et le mieux conservé de la ville de Lima, utilisé de 1552 à 1808, où nous avons trouvé 42 restes de corps enterrés parmi des hommes et des femmes âgés de 30 à 50 ans", a déclaré à l'AFP Luis Martin Bogdanovich, responsable du programme municipal de récupération du centre historique de Lima.

Les chercheurs ont creusé à seulement 30 centimètres de profondeur pour découvrir des dizaines d'ossements, certains en parfait état de conservation.

"Découverte exceptionnelle"

"Des personnes de différentes classes sociales ont été enterrées ici", a expliqué M. Bogdanovich, qui a qualifié la découverte de "fondamentale pour l'histoire de la ville de Lima". À l'époque coloniale, il n'y avait pas de cimetières publics et les gens, dont les Espagnols et les Créoles, venaient à l'hôpital pour mourir lorsqu'ils étaient malades.

Après avoir cessé de fonctionner, l'hôpital San Andrés a été converti en 1808 en un couvent de religieuses, en foyer pour enfants abandonnés, puis en école publique jusqu'en 2007, date à laquelle un tremblement de terre l'a endommagé.

Une crypte souterraine, sous la forme d'une structure voûtée en briques où étaient enterrées les personnalités de haut rang, a également été découverte sur le site.

"Il s'agit d'une découverte exceptionnelle car (normalement) les sépultures ne sont pas aussi bien conservées, même à l'intérieur de l'église", a déclaré l'archéologue Hector Walde, chef de l'équipe d'archéologie de Lima. "Il y a différentes causes de décès, mais la plus frappante est la syphilis dans un cas", a expliqué M. Walde.

Momies

Le cimetière couvre une superficie de 150 mètres carrés. Parmi les objets découverts figurent des tuiles et des fragments de céramique. Selon les spécialistes, les momies des empereurs incas Huayna Capac, Pachacutec et Tupac Yupanqui, ainsi que deux de leurs épouses, y ont été enterrées.

"Les momies ont été retirées de Cuzco où elles étaient vénérées. Il y a des preuves que les momies ont été enterrées dans l'hôpital", a déclaré M. Walde.

Lima a été fondée le 18 janvier 1535 par le conquistador espagnol Francisco Pizarro. Depuis sa fondation, elle est la capitale du Pérou.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00