La Liberté

04.08.2021

Alain Berset lance la 74e édition du festival du film de Locarno

Le festival du film de Locarno danse sur un fil entre local et international, selon le conseiller fédéral Alain Berset. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le festival du film de Locarno danse sur un fil entre local et international, selon le conseiller fédéral Alain Berset. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
De gauche à droite: Ivo Kummer, Ivo Kummer, chef de la section Cinéma à l'Office fédéral de la culture, (1), le conseiller fédéral Alain Berset (2) et son épouse Muriel (3), accompagnés du président du Festival Marco Solari (centre), arrivent pour l'ouverture du Festival du film de Locarno mercredi © KEYSTONE/URS FLUEELER
De gauche à droite: Ivo Kummer, Ivo Kummer, chef de la section Cinéma à l'Office fédéral de la culture, (1), le conseiller fédéral Alain Berset (2) et son épouse Muriel (3), accompagnés du président du Festival  Marco Solari (centre), arrivent pour l'ouverture du Festival du film de Locarno mercredi © KEYSTONE/URS FLUEELER
Partager cet article sur:
04.08.2021

Le festival du film de Locarno danse sur un fil entre local et international, a relevé le conseiller fédéral Alain Berset lors de l'ouverture de la 74e édition mercredi soir. Les spectateurs pourront choisir parmi plus de 200 films projetés pendant dix jours.

"D'ici la fin de l'été, le cinéma aura contribué à faire disparaître la pandémie de nos têtes, a dit le conseiller fédéral Alain Berset. Parce que revenir à Locarno, que ce soit sur la Piazza Grande ou dans les théâtres, est magique et irremplaçable." Le Fribourgeois a poursuivi en disant que le charme particulier de ce festival résidait dans son attractivité au niveau international et son enracinement local.

Rouvrir la Piazza Grande à tout prix

Succédant au ministre de la culture, le directeur artistique Giona A. Nazzaro a déclaré que les mots du président Marcoi Solari, "nous rouvrirons la Piazza Grande à tout prix !" en octobre dernier, avaient donné un regain de motivation à toute l'équipe du festival.

Pour Manuele Bertoli, le conseiller d'Etat à la tête du département tessinois de la culture et de l'éducation, le festival offre l'occasion de réfléchir à ce qui s'est passé ces derniers mois, "à la distance que nous avons tous pris - de force - avec la culture". Il en a aussi profité pour faire l'éloge du film, de Harold Lloyd, "Safety Last", datant de 1923 et diffusé mercredi après-mid, à Locarno. Il était accompagné par l'Orchestra della Svizzera italiana.

Enfin, le maire de Locarno, Alain Scherrer, a évoqué le "besoin et la joie d'être ensemble". Cette année, tout semble être à nouveau un peu plus stable, a-t-il dit. "Ne laissons pas passer cette occasion: lunga vita a noi, lunga vita al Festival !"

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00