La Liberté

17.09.2021

Réorganisation de la réadaptation stationnaire à l'HFR

L’HFR veut conserver un espace sur le site de Billens pour y proposer des prestations ambulatoires spécialisées. © Lib/Charly Rappo
L’HFR veut conserver un espace sur le site de Billens pour y proposer des prestations ambulatoires spécialisées. © Lib/Charly Rappo

ATS

Partager cet article sur:

L'Hôpital fribourgeois veut accélérer la réorganisation de l'activité de réadaptation stationnaire dans le canton. Initialement planifié à la fin de l’année 2022, le déménagement pourrait se faire plus rapidement que prévu.

Le site de Billens, qui va perdre cette spécialité, offrirait de nouvelles prestations ambulatoires.

Dans sa séance du 23 août le conseil d’administration de l'HFR a décidé d’accélérer le processus pour une mise en œuvre au début 2022, a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué. Une demande a été faite en ce sens au Conseil d'Etat. «Le regroupement des prestations permettra d’augmenter la masse critique des prises en charge, garante de leur qualité», a-t-il précisé.

Ce regroupement ne modifierait en rien le volume des prestations qui demeure identique et pourrait même augmenter à l’avenir. «Aucun licenciement n’est prévu, les 51,35 équivalents plein temps (EPT) de Billens pourront travailler dans les autres sites et un processus d’accompagnement pour le personnel sera mis sur pied», a expliqué l'HFR.

Comme le site de Meyriez possède un bassin thérapeutique, la réadaptation musculo-squelettique y serait transférée et y rejoindrait la neuro-réadaptation. L'arrivée de ces lits de réadaptation musculo-squelettique nécessite de transférer la réadaptation cardio-vasculaire.

Le site de Riaz concentrerait la réadaptation cardio-vasculaire, ainsi que la réadaptation pulmonaire. «Ces deux domaines ayant des similitudes de prise en charge, ce regroupement permettrait la mise en commun des compétences médico-soignantes», a précisé l'HFR. Des prestations ambulatoires dans la réadaptation cardio-vasculaire continueraient à être toutefois proposées sur le site de Meyriez pour la population alémanique.

La réadaptation gériatrique continuerait à être proposée à Tavel et à Riaz. Elle offre des synergies avec les services de gériatrie aigüe et de médecine interne, présents sur ces sites.

Avenir de Billens

Après le départ de la réadaptation stationnaire, le site de Billens reste un élément important du dispositif du futur Centre de santé du Sud, que l’HFR est en train de développer avec ses partenaires, a expliqué l'établissement. Ce dernier veut conserver un espace sur ce site pour y proposer des prestations ambulatoires spécialisées.

La réaffectation du site de Billens exige l’aval du Conseil d'Etat. Celui-ci se prononcera sur cette demande une fois le préavis de la commission de planification sanitaire connu. Les négociations relatives à l'avenir du bâtiment de Billens vont alors pouvoir débuter.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00