La Liberté

Le Ministère public estime «délicats» des passages du livre d'entretiens de Georges Godel

Le Ministère public fribourgeois a adressé lundi une demande au Conseil d'Etat afin d'obtenir certains documents et réponses. Sur cette base, il décidera ensuite d'ouvrir un non une instruction pénale pour violation du secret de fonction.

L'ancien conseiller d'Etat Georges Godel est sous pression depuis la parution du livre d'entretiens issu de sa collaboration avec le journaliste Jean-Marc Angéloz. © Charly Rappo-archives
L'ancien conseiller d'Etat Georges Godel est sous pression depuis la parution du livre d'entretiens issu de sa collaboration avec le journaliste Jean-Marc Angéloz. © Charly Rappo-archives

MRZ

Publié le 02.02.2022
Partager cet article sur:

Comme l’a indiqué mercredi à «La Liberté» le greffier-chef du Ministère public Raphaël Brenta, le Ministère public a mis en exergue «une quinzaine de passages qu’il estime délicats» dans l’ouvrage d’entretiens publié par le journaliste Jean-Marc Angéloz, qui a recueilli durant quatre ans les confidences de l’ancien conseiller d’Etat Georges Godel.

Lundi, une demande écrite a été adressée au Gouvernement cantonal «afin d’obtenir certains documents et lui poser quelques questions en lien avec le traitement ordinaire de certains procès-verbaux ou autres écrits à caractère a priori confidentiel», poursuit le greffier-chef. Le Ministère public a également invité le Conseil d’Etat à lui signaler d’autres passages du livre qu’il considérerait comme discutables.

«Une fois ces informations reçues, le Ministère public examinera s’il y a lieu d’ouvrir une instruction pénale ou d’y renoncer», explique Raphaël Brenta, qui ne donne aucun planning pour le moment.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11