La Liberté

Courriers de protestation contre les lignes de bus

Un collectif de citoyens du quartier de Beaumont a réuni 300 signatures et fait envoyer 200 courriers à la commune de Fribourg et à l'Agglo pour se plaindre des lignes de bus 5 et 7. C'est le troisième mouvement qui se mobilise.

Les lignes de transports publics 5 et 7, modifiées cet été, suscitent des protestations à Fribourg et à Villars-sur-Glâne. © La Liberté
Les lignes de transports publics 5 et 7, modifiées cet été, suscitent des protestations à Fribourg et à Villars-sur-Glâne. © La Liberté

PC

Publié le 09.11.2022
Partager cet article sur:

Des citoyens du quartier de Beaumont, à Fribourg, se disent «en colère». La modification des lignes de bus 5 et 7, reliant Villars-sur-Glâne à la gare de Fribourg, le 21 août dernier,  génère trop de nuisances selon eux. «Je vois passer plus de 400 bus par jour sous mes fenêtres, de 5h du matin à minuit. La route est petite, ils arrivent à peine à se croiser. Parfois, il y a en quatre arrêtés en même temps devant le magasin de quartier et cela bloque tout», dénonce Alfred Sauteur, retraité et porte-parole de ce «collectif de Beaumont».


Après une réunion qui a rassemblé une soixantaine de personnes, selon Alfred Sauteur, le collectif a récolté 300 signatures pour une pétition qui sera envoyée aux autorités. Parallèlement, des habitants ont signé 200 lettres de protestations, dont la moitié a été postée ce mercredi à l'attention du syndic de Fribourg et l'autre moitié à l'attention de René Schneuwly, président de l'Agglomération de Fribourg (Agglo). «Nous réclamons un retour à l'ancien tracé.»


C'est la troisième mouvement de protestation qui se manifeste contre la modification des lignes TPF. Une pétition de 336 signatures, lancée par une citoyenne de Villars-sur-Glâne, a été remise à l'Agglo le mois dernier (LL du 6 octobre). «Le temps de trajet entre l’arrêt Coulat à Villars-sur-Glâne et la gare de Fribourg est passé de 11 à 17 minutes», dénonçait notamment le document. Une association Fenetta-Hameau de Cormanon a également vu le jour, constituée d'une quinzaine de propriétaires et de locataires du quartier. Elle a engagé un avocat pour se faire représenter.


Une réunion entre des opposants et l'Agglo serait imminente, tandis que les TPF mènent un «monitoring» sur le fonctionnement de ces lignes. L'Agglo indique qu'aucune décision n'a été prise à ce stade quant à une possible modification des tracés. «Nous en sommes au stade de la collecte de données et de l'analyse», indiquait cette semaine Félicien Frossard, secrétaire général de l'Agglo.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11