La Liberté

07.07.2021

Déjà 395 départs à la retraite ont été annoncés

En 2020, la réforme des retraites du personnel de l'Etat a été combattue par le Syndicat des services publics. Elle a ensuite été acceptée en votation. © La Liberté
En 2020, la réforme des retraites du personnel de l'Etat a été combattue par le Syndicat des services publics. Elle a ensuite été acceptée en votation. © La Liberté
Partager cet article sur:

La réforme de la Caisse de pension du personnel de l'Etat de Fribourg incite davantage de collaborateurs à prendre leur retraite avant l'entrée en vigueur des nouvelles conditions plus restrictives. L'enseignement est spécialement concerné.

Sur 1513 collaborateurs de l’Etat susceptibles de prendre une retraite anticipée cette année, 395 se sont déjà annoncés. C’est davantage que les années précédentes. Ils étaient 292 en 2020 et 313 en 2019. Et ce n’est pas fini. Seul le délai d’annonce de départ des enseignants est passé. Le reste du personnel de l’Etat a jusqu’au 30 septembre pour faire valoir ses droits. C’est ce qu’indique le Conseil d’Etat en réponse à une question du député Nicolas Galley (UDC, Ecuvillens). 

La raison de cette hausse des départs est simple: l’acceptation de la réforme de la Caisse de pension du personnel de l’Etat de Fribourg rendra les condititions d’une retraite anticipée moins favorables. Mais le Conseil d’Etat se veut rassurant. Il ne craint pas un manque d’effectif. Concernant le domaine de l’enseignement, il a anticipé la tendance en créant des places supplémentaires à la Haute école pédagogique, rappelle-t-il. Il admet néanmoins une gestion à «flux tendu», car la pandémie a aussi augmenté les besoins en remplaçants. Il est aussi plus restrictif avec les demandes de congé non payé. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00