La Liberté

19.05.2021

Le Grand Conseil veut connaître l'impact de la pandémie sur la culture

Laurent Dietrich (Le Centre) s'est dit préoccupé de voir la culture, dont les revenus sont déjà précaires, faire aussi indirectement les frais des difficultés de tous les autres secteurs. © Saint-Paul SA
Laurent Dietrich (Le Centre) s'est dit préoccupé de voir la culture, dont les revenus sont déjà précaires, faire aussi indirectement les frais des difficultés de tous les autres secteurs. © Saint-Paul SA
Partager cet article sur:

Le Grand Conseil fribourgeois a voté mercredi un postulat demandant un rapport traitant des impacts de la crise du Covid-19 sur la culture. Il s'agit de répondre aux multiples incertitudes et aux difficultés économiques frappant le secteur.

Le postulat, déposé par Laurent Dietrich (Le Centre) au nom du club culture du Grand Conseil, a été accepté par 87 voix contre 6 et 1 abstention. Le député, également conseiller communal de Fribourg, s’est inquiété de l’avenir incertain des structures culturelles, malgré l’innovation et la solidarité dont elles ont fait preuve.

Invoquant une forte dépendance aux soutiens publics et privés, Laurent Dietrich s'est encore dit préoccupé de voir la culture, dont les revenus sont déjà précaires, faire aussi indirectement les frais des difficultés de tous les autres secteurs. Des inquiétudes auxquelles les autorités, tous niveaux confondus, ont déjà répondu.

Mesures de soutien

Le conseiller d'Etat Jean-Pierre Siggen, en charge de la culture, a rappelé ce qui a été entrepris depuis plus d'un an. Conscient de l’impact direct et durable de la pandémie, le gouvernement a réagi rapidement en instaurant, avec la Confédération, des mesures d’aide spécifiques à la culture jusqu'à fin octobre 2020.

Un deuxième paquet de mesures a pris le relais dès novembre 2020. Celui-ci visait à favoriser la reprise des activités culturelles, malgré les incertitudes. Sur le plan financier, des crédits-cadres portant sur plus de 21,5 millions de francs ont notamment été engagés, paritairement entre l'Etat de Fribourg et la Confédération.

Les crédits n'ont pas tous été utilisés, a constaté Jean-Pierre Siggen. Et de loin. Les besoins financiers ont été comblés par d'autres instruments, en particulier via le recours aux réductions de l'horaire de travail (RHT), soit le chômage partiel, et le maintien des diverses subventions.

Pour fin juin 2022

Au regard de l’importance de l’enjeu pour le canton, le Conseil d’Etat a proposé au Grand Conseil de préparer un rapport de synthèse sur les mesures d’aide arrêtées pour l’ensemble de la période de crise sanitaire. Il a toutefois sollicité un délai supplémentaire pour une réponse au 30 juin 2022. Un allongement du délai ordinaire qui doit permettre de présenter les résultats des mesures engagées pour venir en aide aux entreprises et acteurs culturels basés sur l’ensemble de la période d’indemnisation fixée à ce jour. Celle-ci concerne le laps de temps compris entre mars 2020 et décembre 2021. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00