La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Edito: redonner du tonus au Conseil fédéral

François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat.  © Charly Rappo
François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat. © Charly Rappo


François Mauron

Publié le 07.12.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Éditorial » Après l’élection d’Albert Rösti et d’Elisabeth Baume-Schneider, le nouveau Conseil fédéral aura donc une majorité latine. Une situation inédite dans l’histoire suisse depuis la période 1917-1919, durant laquelle le gouvernement comptait deux Romands, un Tessinois et un Romanche. Cela va-t-il pour autant avoir une incidence sur la politique helvétique? Rien n’est moins sûr.

L’accession surprise de la représentante du Jura au Conseil fédéral restera certes dans les annales, puisqu’il s’agit d’une première pour ce jeune canton entré dans la Confédération en 1979. Pour le reste, la double élection de la socialiste – qui place la cohésion sociale parmi ses priorités – et de l’UDC bernois – fidèle à la ligne de son parti, ma


Les opinions du rédacteur en chef de «La Liberté»

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11