La Liberté

Une déclaration de désamour

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
03.03.2021

Dans un texte non contraignant, le National réclame la réouverture des restaurants dès le 22 mars

Philippe Castella

Pandémie » L’acte n’a qu’une portée symbolique, mais il va contribuer à mettre le Conseil fédéral encore un peu plus sous pression. Par 97 voix contre 90, le Conseil national a approuvé ce mercredi une déclaration qui demande au gouvernement de desserrer l’étreinte face au coronavirus. Une déclaration de désamour en quelque sorte.

Le texte adopté réclame la réouverture des restaurants dès le 22 mars et celle immédiate des terrasses pour la consommation de mets à l’emporter. La majorité veut aussi la levée immédiate de la limitation à cinq personnes des rencontres privées, à l’intérieur. Elle demande encore une intensification des tests et des vaccins, ainsi qu’une planification en vue d’un retour des manifestations culturelles ou sportives de grande ampleur.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00