La Liberté

Un conseiller d’Etat sera jugé

Partager cet article sur:
29.09.2020

Bâle-Campagne » Le conseiller d’Etat de Bâle-Campagne Thomas Weber devra comparaître au tribunal. Le magistrat UDC est accusé de gestion déloyale des intérêts publics dans le cadre du contrôle du marché du travail.

Le Ministère public de Bâle-Campagne a annoncé hier la fin de l’enquête. Il reproche au chef du Département de l’économie et de la santé d’avoir versé indûment à l’Association centrale de contrôle du marché du travail (ZAK) une rémunération forfaitaire annuelle de 100 000 francs en 2014 et 2015 dans le cadre de la lutte contre le travail au noir.

En plus du conseiller d’Etat, un collaborateur de l’administration cantonale devra aussi comparaître devant le tribunal. La procédure contre une autre personne impliquée dans l’affaire a été abandonnée. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00