La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le sticker de verre, parade à la drogue du violeur

Des protège-verres contre le GHB conçus par une société alsacienne font un tabac en France

Breveté mondialement, ce protège-verre conçu et produit en France a par ailleurs l’avantage de ne pas être trop coûteux par rapport à d’autres solutions: entre 30 et 40 centimes la pièce. © Phicogis Europe
Breveté mondialement, ce protège-verre conçu et produit en France a par ailleurs l’avantage de ne pas être trop coûteux par rapport à d’autres solutions: entre 30 et 40 centimes la pièce. © Phicogis Europe

Francis Granget

Publié le 27.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Protection » A chacun sa façon de combattre le GHB. Dans le canton de Fribourg, à la fin juin, le Ministère public, les préfectures, la police de sûreté et le médecin cantonal se sont coordonnés pour mettre en place une procédure assurant une prise en charge rapide, complète et gratuite en cas d’intoxication ou de suspicion.

Son objectif? Encourager les victimes potentielles de la «drogue du violeur» à ne pas hésiter à dénoncer le cas et à se soumettre dans les plus brefs délais à un contrôle médical car cette substance disparaît très vite de l’organisme, en moins de six heures généralement.

A deux heures et demie de route de Fribourg, la Préfecture du Bas-Rhin (en France) a décidé quant

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11