La Liberté

«La politique doit fixer des règles»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«La politique doit fixer des règles»
«La politique doit fixer des règles»
Partager cet article sur:
13.08.2020

La crise climatique et la pandémie forcent certains acteurs de la mode à se repositionner. Feu de paille?

Ariane Gigon

Mode responsable 5/5 » Allier les tendances et le développement durable: cet été, La Liberté a présenté de nouvelles manières d’aborder la mode. Claus-Heinrich Daub, sociologue, spécialiste de durabilité à la HES du nord-ouest de la Suisse et à l’Université de Bâle, analyse les chances de la mode écoresponsable.

La mode a-t-elle un fort impact sur l’environnement?

Claus-Heinrich Daub: Son empreinte écologique est comparativement faible, parce que les vêtements, contrairement aux produits de l’alimentation, ne sont pas périssables. Même dans la mode dite rapide, il faut compter le temps d’utilisation des habits. On estime que le bilan écologique de l’industrie textile est de 1 à 3% de la charge sur l’environnement due aux particuliers. Mais la mode a une

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00