La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Financement de l'AVS: les jeunes dans le brouillard

La Suisse vote sur le financement de l’AVS pour dix ans. Dans tous les cas, l’avenir demeure incertain

Guillaume Chillier

Publié le 26.07.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Retraites » Et après, on fait quoi? La réforme AVS 21 en votation le 25 septembre promet de stabiliser le 1er pilier de la prévoyance vieillesse jusqu’en 2030. La retraite des personnes nées autour de l’année 1965 serait «sauvée», alors que les plus jeunes resteraient, eux, suspendus à de futures réformes. Alors que rien ne garantit un «oui» en septembre, nombre d’entre eux se demandent s’ils toucheront un jour l’AVS. Et si oui, dans quelles conditions?

Chercher des réponses à ces questions, c’est comprendre que les jeunes n’ont pas vraiment le choix que de vivre dans le brouillard. Dans les bureaux de l’administration fédérale, on a arrêté il y a quelques années d’analyser à long terme l’avenir de l’AVS. «Ces analyses nous donnaient des résultats aberrant

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11