La Liberté

Entre Berne et Bruxelles, ça ne traîne plus

Partager cet article sur:
29.09.2020

Suisse-Europe » Après le vote de dimanche, la Confédération informera l’UE cette semaine.

Après le clair rejet dimanche de l’initiative UDC «pour une immigration modérée», le Conseil fédéral va informer Bruxelles cette semaine. Il reste pour l’heure peu loquace sur l’accord-cadre.

La présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, aura un entretien téléphonique cette semaine avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, afin de l’informer en détail des résultats de la votation. Il s’agira de procéder à une appréciation des résultats, a indiqué le vice-chancelier de la Confédération, André Simonazzi.

Quant à l’accord institutionnel et la suite qui lui sera donnée, le porte-parole du gouvernement s’en tient à des généralités. «Le Conseil fédéral va déterminer la position de la Suisse dans les prochaines semaines et reprendra la discussion avec l’UE concernant une solution pour les points de l’accord encore ouverts», indique-t-il dans sa réponse écrite.

Les partenaires sociaux ont manifesté leur opposition à trois points controversés de cet accord: les mesures d’accompagnement, la directive relative aux droits des citoyens européens et les aides d’Etat.

Les attentes sont diverses. Du côté des associations économiques, le président d’Economiesuisse, Heinz Karrer, demande que le Conseil fédéral communique clairement quelles adaptations il attend sur les questions encore ouvertes. Et cela sans tarder. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00