La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Climat: le captage du CO2 est désormais inévitable, mais comment faire?

La Suisse compte pouvoir supprimer 12 millions de tonnes de CO2 de l’atmosphère en 2050. Enjeux

La société zurichoise Climeworks a mis au point des aspirateurs qui captent le CO2 directement dans l’atmosphère. © Keystone-archives
La société zurichoise Climeworks a mis au point des aspirateurs qui captent le CO2 directement dans l’atmosphère. © Keystone-archives

Sophie Dupont

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Climat » Retirer le CO2 de l’atmosphère et l’enfouir dans le sol… Pour le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), ces technologies sont désormais essentielles pour limiter le réchauffement climatique, que ce soit à 1,5 ou 2 degrés. A l’heure où le secteur privé investit des millions dans un business qui s’avère prometteur, le Conseil fédéral s’est doté d’une stratégie pour le captage et le stockage de CO2. Il a calculé que 12 millions de tonnes de gaz à effet de serre devaient être supprimées de l’atmosphère en 2050 afin d’atteindre la neutralité carbone. Enjeux.

1 » Objectif zéroémission en 2050

En 2020, la Suisse a émis 43 millions de tonnes équivalent CO2 (contre 53 millions en 1990). Et cela ne

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11