La Liberté

L’étau se resserre sur l’US Open

Partager cet article sur:
15.06.2020

Tennis » Comment articuler la reprise? Le tennis mondial doit lever le voile sur ses intentions aujourd’hui mais l’étau se resserre sur l’US Open sous l’effet des réserves exprimées par joueurs et joueuses du haut du panier. Le tennis mondial est à l’arrêt depuis début mars et jusqu’à début août, à l’aube de la tournée américaine qui mène à Flushing Meadows. Wimbledon a été annulé, Roland-Garros s’est fait une place à l’automne et l’US Open est toujours programmé du 31 août au 13 septembre. Mais rien n’est gravé dans le marbre.

La tenue ou non de l’US Open à ses dates initiales, et surtout dans quelles conditions sanitaires, est la première question brûlante. Plusieurs joueurs, le N°1 mondial Novak Djokovic en tête, ont évoqué le strict cahier des charges mis sur la table par la Fédération américaine de tennis (USTA), qui organise le grand chelem new-yorkais. En vrac, une mise sous bulle dans un hôtel de l’aéroport JFK, un seul accompagnant par joueur, ou encore des vols charters selon la presse espagnole.

Pas du goût du Serbe, qui ne manque pas une occasion de faire passer le message. «Les règles à respecter sont extrêmes», a-t-il estimé il y a une semaine en qualifiant de «vraiment impossible» de n’être accompagné que d’un membre de son entourage. «Je ne sais pas si elles sont soutenables. La plupart des joueurs avec lesquels j’ai discuté jusqu’à présent ont une position assez négative», a-t-il insisté quelques jours plus tard. Le scénario le plus réaliste selon lui? «Que la saison reprenne sur terre battue début septembre.» D’autres joueurs, dont Rafael Nadal, ont également émis des réserves.

Alors l’US Open aura-t-il lieu? Avec ou sans tournoi préparatoire, avec ou sans qualifications? De quel créneau automnal héritera finalement Roland-Garros? Au-delà des avis des uns et des autres, avec un sport largement globalisé, itinérant, et à la gouvernance éclatée en sept morceaux (ATP, WTA, quatre grands chelems et ITF), difficile d’imaginer pire casse-tête par temps de pandémie. ATS

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00