La Liberté

Lehmann se porte candidat

Partager cet article sur:
08.04.2020

Ski alpin » En main suisse depuis 1951 grâce à Marc Hodler et à Gian Franco Kasper, la présidence de la Fédération internationale de ski (FIS) pourrait bien le rester. Président de Swiss Ski, Urs Lehmann se porte, en effet, candidat à la succession de Gian Franco Kasper. «Le temps est venu de se dévoiler», explique l’Argovien de 51 ans pour officialiser sa candidature à une élection qui était initialement prévue le mois prochain à Pattaya mais qui se déroulera au plus tôt à l’automne en raison de la pandémie du coronavirus.

Le président de Swiss Ski n’a cessé ces dernières semaines et derniers mois de nouer des contacts pour peser le pour et le contre d’une éventuelle candidature. Au final, les retours ont été positifs et le champion du monde 1993 de la descente estime avoir une bonne chance d’accéder à la présidence. «Rien n’est joué d’avance», tempère toutefois Urs Lehmann, qui mesure pleinement les soutiens sur lesquels il pourra compter.

Et parmi ses rivaux, le milliardaire suédo-britannique Johann Eliach (65 ans), le patron de Head, a été le premier à se déclarer. Une troisième candidature devrait émerger: celle de Sarah Lewis, secrétaire générale de la FIS depuis près de 20 ans. Agée de 55 ans, la Britannique entend marcher sur les traces de Gian Franco Kasper, qui avait accédé à la présidence après avoir dirigé le secrétariat général de l’instance. Enfin, il convient de ne pas exclure la possibilité que le Suédois Mats Arjes (52 ans), le vice-président de la FIS, se déclare lui aussi. Celui qui pourrait être l’adversaire le plus dangereux d’Urs Lehmann a toutefois répété ces derniers mois que telle n’était pas son ambition. ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00