La Liberté

«Il n’y a pas eu de dessert»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Il n’y a pas eu de dessert»
«Il n’y a pas eu de dessert»
Partager cet article sur:
19.03.2020

Privé de compétitions et contraint à l’inactivité, Pierre Bugnard apprend les vertus de la patience

Pascal Dupasquier

Ski alpin » A l’instar de la quasi-totalité des compétitions sportives, le ski alpin est frappé du sceau de l’inactivité. Après avoir tenté, un peu comme le village d’Astérix, de résister encore et toujours à l’invasion du coronavirus, la FIS a dû se résoudre, la semaine dernière, à décréter la fin de la saison. Pas de finale de Coupe d’Europe, ni de championnats de Suisse donc pour Pierre Bugnard. De retour à la maison, le Charmeysan de 27 ans se retrouve dans une situation qu’il n’aurait jamais imaginée: être contraint à l’inaction alors qu’il est en pleine possession de ses moyens.

Première question, comment allez-vous?

Pierre Bugnard: Je vais bien. Cela dit, c’est très étrange de se retrouver à l’arrê

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00