La Liberté

Enfin sur la plus haute marche!

L’étape de Killington a souri aux Suissesses: le slalom pour Wendy Holdener, le géant pour Lara Gut-Behrami

Publié le 28.11.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Ski alpin » Enfin! Après trente podiums, Wendy Holdener est récompensée par une victoire en slalom puisque la Schwytzoise a remporté celui de Killington, à égalité avec Anna Swenn Larsson.

Un «YES!» sonore qui vaut mille mots. Habituée des places d’honneur dans sa discipline de prédilection, la skieuse d’Unteriberg tient enfin sa première victoire à 29 ans. Alors oui, elle doit la partager avec la Suédoise Anna Swenn Larsson, qui décroche également son premier succès, mais peu importe.

Shiffrin battue chez elle

Car ce que les deux femmes ont fait est assez exceptionnel. Elles sont parvenues à battre Mikaela Shiffrin sur ses terres, là où l’Américaine n’avait jamais cédé. Cinq slaloms et autant de victoires pour l’Américaine qui a, hier, terminé à la 5e place après avoir pourtant remporté la première manche.

Wendy Holdener a produit le même ski que lors du deuxième slalom de Levi. Précise à la porte, agressive sans prendre des risques inconsidérés, la double championne du monde du combiné a laissé une belle impression tant sur le billard du tracé initial que sur celui, complètement creusé, de la deuxième manche. «J’ai tout donné, a-t-elle déclaré au micro de la FIS, dans l’aire d’arrivée. Quand j’ai vu que j’étais devant, c’était un tel soulagement. Et au final, c’est parfait.»

Pour le reste de la délégation suisse, il n’y a finalement que Mélanie Meillard qui a profité de la piste lors de son deuxième passage. 27e à mi-course, elle a finalement décroché la 17e place.

Et de 35 pour Gut-Behrami

Lara Gut-Behrami avait montré la voie la veille en remportant le géant dans la station du Vermont. La Tessinoise a signé sa 35e victoire en Coupe du monde. Parfaitement posée sur ses lattes, elle a dompté une piste qui ne lui avait jamais vraiment convenu par le passé. ATS


Marco Odermatt intouchable

Marco Odermatt est bien le meilleur skieur de la planète. Le Nidwaldien a enlevé hier soir le super-G de Lake Louise en battant Aleksander Aamodt Kilde de 0’’37 et Matthias Mayer de 0’’78. Trois courses, deux victoires et une troisième place à dix centièmes de la victoire: Marco Odermatt skie sur un nuage en ce début de saison. Rien de bien surprenant lorsque l’on connaît le talent du Mozart d’Hergiswil. Intouchable en géant, le champion olympique peut aussi se montrer intraitable dans cette discipline qui fait le bonheur des instinctifs.

Ce cinquième succès en super-G, Marco Odermatt l’a construit sur le haut dans le Fishnet et dans le Fall Away. Il a ensuite concédé un peu de temps avant de remettre le turbo dans la partie finale. Grâce à ce treizième succès en Coupe du monde, le voilà solidement en tête du général avec 260 points sur 300 possibles. Et le Cirque blanc peut trembler parce que le prochain week-end de course se passe à Beaver Creek avec une descente, un super-G et un géant. En 2009, Carlo Janka avait réussi un fantastique triplé. Odermatt peut-il l’imiter?

Performance plutôt correcte de Stefan Rogentin, qui termine au huitième rang. Niels Hintermann s’en sort plutôt pas mal avec une quinzième place. Ce fut en revanche nettement plus difficile pour le reste des coureurs helvétiques. Gino Caviezel occupe provisoirement la 24e place, Beat Feuz la 25e après sa cinquième place en descente de la veille et Justin Murisier la 27e. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11