La Liberté

Une préférence pour la Chine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après avoir passé trois ans à l’étranger, Ming-Yang Yang est heureux de passer quelques semaines chez lui. © Alain Wicht
Après avoir passé trois ans à l’étranger, Ming-Yang Yang est heureux de passer quelques semaines chez lui. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
23.07.2020

Après trois ans passés en Angleterre et en Espagne, Ming-Yang Yang ne sait pas quel sera son avenir

Patrick Biolley

Football » L’anecdote est aussi rocambolesque que la trajectoire du joueur. Alors qu’on le pensait Outre-Manche avec son club de Wolverhampton, Ming-Yang Yang se baladait à vélo dans sa commune de Villars-sur-Glâne. «Oui, c’était bien moi», répond-il l’air amusé au message envoyé dans la foulée. Le rendez-vous est pris sur une terrasse du coin pour retracer ses trois dernières années durant lesquelles il a connu tant Winterthour que les portes de la Premier League en passant par la troisième division espagnole avant de se retrouver sans contrat depuis le mois de juin.

Mais rembobinons. Eté 2017, Lausanne est sauvé, mais le Villarois n’entre plus dans les plans du club vaudois. Il trouve rapidement de l’embauche dans le canton de Zurich avant de partir, quelques semaines plus tard, à Wolverhampton. «On m’avait co

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00