La Liberté

FC Sion: sans audace, point de salut

Partager cet article sur:
29.06.2020

Battus 2-0, les Valaisans n’ont plus gagné au stade Saint-Jacques depuis près de 23 ans. Frustration

Valentin Schnorhk

Football » La Super League a figé les positions ce week-end. Ou presque: les trois premiers ont gagné, quand les trois derniers ont perdu, mais Young Boys est repassé en tête devant Saint-Gall. Peut-on vraiment blâmer Sion, Neuchâtel Xamax ou Thoune? A affronter les meilleures équipes du championnat, c’est logiquement que les plus mauvaises se sont inclinées. Mais voilà, si certains peuvent plaider des circonstances atténuantes, de telles théories sont beaucoup moins audibles pour d’autres.

Cela concerne forcément le FC Sion. Perdre 2-0 à Bâle, sur une pelouse où les Valaisans n’ont plus pris de point depuis trois ans (et n’ont plus gagné depuis vingt-trois ans), qui plus est en toute fin de match (Ademi a marqué à la 86e, Campo à la 89e), n’a rien d’infamant. Surtout dans une saison aussi compliquée. C’est le terrain qui parle. Celui où seuls les résultats ont de la valeur. Cela pourrait suffire à livrer une analyse rationnelle et qui ne verse pas dans le négatif. Mais encore faudrait-il que le terrain ait pu témoigner d’une équipe audacieuse, simplement battue par plus forte qu’elle. Dans le fond, cela a été le cas. Reste que Sion n’a pas fait grand-chose pour contester l’impitoyable logique. Même s’il a failli réaliser un hold-up…

Principes conservateurs

Car quiconque avait pu déceler certaines intentions offensives de la part des Sédunois contre Servette mercredi a dû être déçu. A Bâle hier, Paolo Tramezzani en est revenu à ses principes pour le moins conservateurs, que ce soit en 4-2-3-1 en première période ou en 4-1-4-1 en seconde. En clair, les rares escarmouches sédunoises sont arrivées sur des coups de pied arrêtés ou de très sporadiques sorties de balle réussies (Lenjani a mis deux fois à l’épreuve Omlin en deuxième mi-temps). «Si nous avions été un peu plus concentrés et lucides, avec la qualité que nous avions sur le terrain, nous aurions pu faire mieux à la récupération», souffle l’entraîneur italien, avant de saluer une équipe «qui veut lutter et je crois que c’est l’aspect positif du match d’aujourd’hui.»

Xamax humilié

Mais les Valaisans ont une chance: leurs concurrents directs ne font pas beaucoup mieux pour l’instant. Surtout pas Neuchâtel Xamax, humilié 6-0 par Young Boys samedi. L’ampleur du score rend moins anecdotique une défaite pourtant acceptable, qui doit surtout se résumer à un trou d’air d’une petite dizaine de minutes juste avant la mi-temps.

En haut, ça gagne, en bas, ça perd, et pourtant ça bouge. Le large succès d’YB a en effet permis un changement de leader. Les Bernois ont accru leur différence de buts. Au point de dépasser Saint-Gall, qui redevient donc chasseur. Le rôle qui lui convient le mieux? ATS


Bâle - Sion 1-0

(0-0). 1000 spectateurs. Arbitre: Schärer. Buts: 86e Ademi 1-0. 89e Campo 2-0.

Bâle: Omlin; Widmer, Cömert, Van der Werff, Petretta; Xhaka, Frei; Stocker (71e Ademi), Campo (92e Marchand), Pululu (61e Riveros); Cabral (92e Ramires).

Sion: Fickentscher; Cavaré (50e Theler), Bamert, Abdeallaoui, Facchinetti; Ndoye, Grgic; Kasami, Baltazar, Lenjani (80e Itaitinga); Patrick (28e Kutlu).

Saint-Gall - Thoune 3-2

(3-0). 700 spectateurs. Arbitre: San. Buts: 8e Silvan Hefti 1-0. 13e Itten 2-0. 42e Quintilla 3-0. 61e Munsy 3-1. 92e Rapp 3-2.

Saint-Gall: Zigi; Silvan Hefti (55e Rüfli), Stergiou, Fazliji, Muheim; Quintilla (71e Nuhu); Görtler, Staubli (65e Ribeiro); Guillemenot (71e Letard); Itten, Demirovic (65e Bakayoko).

Thoune: Faivre; Glarner, Stillhart, Sutter (46e Havenaar), Kablan (46e Nias Hefti); Bertone; Hasler (57e Tosetti), Castroman, Karlen (77e Chihadeh); Munsy, Bandé (46e Rapp).

Zurich - Lugano 1-0

(0-0). 1000 spectateurs. Arbitre: Jaccottet. But: 73e Marchesano 1-0.

Zurich: Brecher; Rüegg, Nathan, Omeragic (80e Mirlind Kryeziu), Kempter; Janjicic, Sohm (80e Hekuran Kryeziu); Tosin (93e Domgjoni), Marchesano (80e Koide), Schönbächler; Kramer (60e Winter).

Lugano: Baumann; Kecskes, Maric, Daprelà; Selasi (78e Lungoyi); Lavanchy, Lovric (90e Covilo), Sabbatini, Yao (90e Jefferson); Janga (78e Holender), Gerndt (67e Bottani).

Lucerne - Servette 2-2

(0-2). 1000 spectateurs. Arbitre: Piccolo. Buts: 5e Cespedes 0-1. 44e Cognat 0-2. 60e Margiotta 1-2. 65e Margiotta 2-2.

Lucerne: Müller; Grether, Lucas, Burch, Mistrafovic; Schulz, Emini (70e Voca), Males (64e Schürpf); Ndiaye (79e Eleke), Margiotta, Matos.

Servette: Frick; Routis, Rouiller, Sasso, Iapichino (46e Vouilloz); Stevanovic, Cespedes, Ondoua, Cognat (66e Imeri); Kyei (66e Schalk), Kone (90e Alves).

Young Boys - NE Xamax 6-0

(4-0). 1000 spectateurs. Arbitre: Schnyder. Buts: 37e Aebischer 1-0. 40e Nsame 2-0. 42e Fassnacht 3-0. 45e Nsame 4-0. 79e Sierro 5-0. 91e Elia 6-0.

Young Boys: von Ballmoos; Janko, Camara, Lefort, Lotomba (56e Garcia); Lustenberger (56e Sörensen), Aebischer (56e Sierro); Fassnacht, Gaudino, Sulejmani (73e Ngamaleu); Nsame (71e Elia).

Neuchâtel Xamax: Walthert; Gomes, Djourou (46e Neitzke), Djuric; Kouassi (46e Ramizi); Seydoux, Corbaz (73e Mveng), Araz, Abanda; Nuzzolo (46e Haile-Selassie), Sakho (46e Seferi).


Saint-Gall «condamne fermement» les insultes racistes

Le FC St-Gall «condamne fermement» les insultes racistes dont a été victime l’attaquant de Zurich Aiyegun Tosin après avoir marqué le 2-0 jeudi à St-Gall. Il a réagi samedi après-midi par le biais d’un communiqué. «Le FC St-Gall est choqué et en colère et affirme clairement que nous ne tolérons pas du tout le racisme. (...) Dès que l’identité de la personne responsable sera clairement établie, nous lui infligerons la peine la plus sévère possible», affirme le président du FCSG Matthias Hüppi, qui précise que son club va déposer une plainte pénale auprès de la police municipale. «Nous nous excusons platement auprès d’Aiyegun Tosin et du FC Zurich. Le racisme n’a sa place nulle part, pas non plus au FC Saint-Gall», poursuit Matthias Hüppi en référence à des faits survenus à la 64e minute d’une rencontre perdue 4-0 par St-Gall. Comme le concède le leader de Super League sur son site internet, on entend clairement les insultes racistes proférées par un fan st-gallois sur une vidéo circulant sur YouTube. ATS

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00