La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«J’ai encore tellement à apprendre»

Au Tour de Romandie, Léa Stern termine sa première année en World Tour avec un sacré bagage

Patrick Biolley, Lausanne

Publié le 08.10.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » Hier, sur les quais d’Ouchy, Léa Stern a pris une dernière fois la route cette saison. Ce Tour de Romandie, dont elle rêvait en début d’année, est devenu réalité. «Je me sens stressée, admet-elle devant le bus de son équipe Roland-Cogeas à quelques minutes du départ. Ce n’est pas une course à l’autre bout de l’Europe, c’est à la maison… Franchement, je n’ai pas bien dormi.» Et pourtant, la Bulloise n’a pas perdu son sourire. Une fois sur la ligne de départ, la pression était presque oubliée. Elle rigolait avec ses coéquipières et certaines concurrentes. «Mon but est d’aller au bout», résume Léa Stern.

C’est que la Fribourgeoise de 21 ans a connu des débuts en World Tour compliqués. Un passage professionnel à

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11