La Liberté

Les absences de Zinédine Zidane

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Zinédine Zidane (à gauche) et Diego Simeone: oublions, le temps d’un match, la marche du monde! Keystone
Zinédine Zidane (à gauche) et Diego Simeone: oublions, le temps d’un match, la marche du monde! Keystone
Partager cet article sur:
19.12.2020

Jean Ammann

chronique

Maladie orpheline. Leucodystrophie, tel est le nom à rallonge du fléau sans fin qui s’est abattu voici 19 ans, comme ça, par hasard, par malchance, par le mauvais génie de la génétique, sur Marc. Dans un article bouleversant, La Liberté du 15 décembre a raconté la vie de Marc et de sa maman. La leucodystrophie est une maladie génétique, qui entre par une ironie glaçante dans la catégorie des maladies «orphelines»: il s’agit d’une maladie neurodégénérative, «qui engendre malformations, perte de la vue, de l’ouïe, de la mémoire, paralysie», etc.

Nous sommes, me direz-vous, aux antipodes du sport, qui est un hymne à la santé. Il se trouve que cette maladie orpheline dispose depuis longtemps d’un parrain bien connu, Zinédine Zidane, l’un des meilleurs footballeur

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00