La Liberté

«C’est ce que j’apporte qui compte»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Tiffanie Zali (en blanc) et Elfic Fribourg partent à Winterthour avec un esprit de revanche. © Alain Wicht
Tiffanie Zali (en blanc) et Elfic Fribourg partent à Winterthour avec un esprit de revanche. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.02.2020

Après un remarquable mois de janvier, Tiffanie Zali a repris place sur le banc d’Elfic Fribourg. Renforcée

Pierre Salinas

Basketball » Sur la galerie de Saint-Léonard où le micro d’un téléphone portable enregistre chacune de ses paroles, Tiffanie Zali (24 ans) est comme qui dirait assise entre deux chaises. En face d’elle, dans la salle du milieu, Romain Gaspoz est déjà là, prêt à diriger l’entraînement du soir. A sa droite, sur le parquet mitoyen, Jan Callewaert est présent lui aussi, mais avec les jeunes du club.

A quelques heures d’une demi-finale de Coupe de Suisse à Winterthour (16h30), il ne s’agit pas de comparer le nouvel et l’ancien entraîneur d’Elfic Fribourg ni de revenir sur un licenciement qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Mais d’entrer dans la tête et de comprendre l’état d’esprit d’une joueuse qui sort d’un mois de janvier remarquable. Et qui, parce que les cartes ont &eacut

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00