La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un rapport de confiance primordial

Noè Ponti n’en finit plus de progresser. Son entraîneur, Massimo Meloni, l’aide à élever son niveau

Gilles Mauron

Publié le 24.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Natation » Massimo Meloni est un entraîneur comblé. Son protégé Noè Ponti (21 ans) poursuit sa progression sous sa férule, après une brève expérience à la North Carolina State University l’automne dernier. «Noè est parti après avoir conquis le bronze olympique. Il était indécis jusqu’au dernier moment, rappelle Massimo Meloni. Il s’était retrouvé dans un pays qu’il ne connaissait pas alors qu’il est très attaché à sa famille, et que c’est grâce à cet environnement qu’il a obtenu ses premiers succès.»

Le technicien italien n’était pas du tout surpris du retour au bercail précipité de Noè Ponti. «Il est devenu un simple numéro dans son groupe d’entraînement. Je pense que seuls des nageurs de la trempe de Mic

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11