La Liberté

Nicola Spirig: la fatigue attendra

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
01.03.2021

Finir un Ironman en moins de 8 heures: un défi que se lancera la Zurichoise de 39 ans après les JO

Pierre Salinas

Triathlon » La mode est aux limites, qu’il faut dépasser coûte que coûte. Au printemps 2022, Nicola Spirig se lancera un défi qu’elle juge elle-même «fou»: finir un Ironman en moins de 8 heures, sachant que le record du monde détenu par l’Anglaise Chrissie Wellington est de 8h18’13’’. L’idée semble, mais semble seulement, d’autant plus irréelle que la championne olympique de Londres en 2012 et médaillée d’argent à Rio quatre ans plus tard ne s’est essayée qu’une seule fois sur la distance mythique du triathlon (3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied).

Baptisé Sub8 pour les femmes et Sub7 pour les hommes, qui tenteront eux de passer sous la barre des sept heures, le projet est né de l’imagination mégalomaniaque de Sebastian Kulczyk, dont la fort

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00