La Liberté

Le sport sort de l’ombre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Respecter les distances tout en limitant les interactions est très compliqué pour des sports où le contact et le collectif priment. © Charly Rappo-archives
Respecter les distances tout en limitant les interactions est très compliqué pour des sports où le contact et le collectif priment. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
08.05.2020

Les entraînements peuvent reprendre dès lundi mais sous respect des mesures sanitaires strictes. Le retour à la normale n’est donc pas encore d’actualité et beaucoup d’équipes préfèrent jouer la montre

Patrick Biolley

Reprise » C’était le 22 avril dernier. Au cours d’une des traditionnelles conférences de presse du Conseil fédéral, Viola Amherd, ministre en charge des sports, avait ouvert la porte à la reprise des activités en mai. La Valaisanne avait cependant émis des doutes quant à certaines disciplines: «Certainement pas le rugby ou le football américain, mais les sports avec peu ou pas de contact physique devraient être autorisés à nouveau.» Ce qui a fait réagir la fédération suisse de rugby qui s’est empressée de capter la balle – ovale évidemment – au bond. «Cela nous a surtout fait plaisir que la ministre nous cite plutôt que les traditionnels football et hockey sur glace, qui sont également des sports de contact», sourit Veronika Muehlhofer, directrice de la fédération suisse de Rugby.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00