La Liberté

La démocratisation profite aux jeunes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au Golf Club de la Gruyère, à Pont-la-Ville, une cinquantaine de jeunes viennent s’entraîner régulièrement. © Corinne Aeberhard
Au Golf Club de la Gruyère, à Pont-la-Ville, une cinquantaine de jeunes viennent s’entraîner régulièrement. © Corinne Aeberhard
Partager cet article sur:
20.07.2020

Désormais à la portée de tout un chacun, le golf a bien changé. Celui de Pont-la-Ville soigne sa relève

François Rossier

Communes et sport » «La première fois que mon père a voulu me faire essayer le golf, j’étais réticent, car pour moi, c’était un sport de vieux. Mais je me suis tout de suite pris au jeu. Taper un drive, c’est grisant!» L’histoire est un peu poussiéreuse. Elle remonte à trente bonnes années en arrière, lorsque Jacques-André Possa, alors âgé de 12 ans, a accompagné son paternel sur les greens de Riederalp, dans le Haut-Valais. Aujourd’hui, le petit Valaisan a bien grandi. Il a 45 ans, habite à Villars-sur-Glâne, enseigne au Collège de Gambach et coiffe la casquette de capitaine de l’équipe juniors du Golf Club de la Gruyère.

Depuis sa prise de fonction «il y a cinq ou six ans», le mouvement juniors a connu un bon développement. «Nous avons une cinquantaine de jeunes qui vien

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00