La Liberté

A chaque canton son Ironman

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dimitri Egger: «Ce n’est pas du tout compétitif. Je veux avant tout profiter et vivre l’aventure.» © Charles Ellena / «La Liberté»
Dimitri Egger: «Ce n’est pas du tout compétitif. Je veux avant tout profiter et vivre l’aventure.» © Charles Ellena / «La Liberté»
Partager cet article sur:
05.08.2020

Dimitri Egger a décidé de traverser la Suisse à sa manière, c’est-à-dire à la nage, à vélo et à pied

Patrick Biolley

Sportifs de l’extrême et défis insolites: cet été, La Liberté vous propose de sortir des sentiers battus.

Triathlon » «Avant même de savoir marcher, il courait déjà. C’est simple, je pense qu’il n’a appris à marcher que vers l’âge de 14 ans.» Christine Egger, la maman de Dimitri, est admiratrice de son fils qui s’est lancé un défi fou en 2018: réaliser un Ironman dans chaque canton. Un triathlon longue distance de 3,8 km de natation, 180 km de vélo et un marathon (42,125 km) pour finir à pied, en beauté. «Si je suis fou? Non, je ne pense pas, rétorque avec le sourire Dimitri Egger. Mais aussi loin que je me souvienne, j’ai la bougeotte. Ça oui. Mais c’est plutôt positif, non?»

Dimitri Egger en action dans les cantons d’Obwald et Nidwald, au d&

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00