La Liberté

Ajla Del Ponte en pleine lumière

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
14.08.2020

A Monaco, la Tessinoise va se mesurer à quelques-unes des meilleures sprinteuses de la planète

Gilles Mauron

Athlétisme » La Ligue de diamant retrouve enfin ses droits ce soir à Monaco, après les exhibitions organisées en comité restreint à Oslo et à Zurich. Ajla Del Ponte espère faire de l’ombre aux (rares) stars engagées, parmi lesquelles Noah Lyles ou Karsten Warholm. La Tessinoise possède le meilleur temps 2020 parmi les huit participantes du 100 m grâce à ses 11’’08 réalisées à Bulle. Mais elle avance à pas feutrés. «C’est ma première Ligue de diamant en individuel. Je suis là pour apprendre», rappelle la Tessinoise, qui s’est confiée par téléphone à Keystone-ATS mardi depuis Arnhem.

Habituée à survoler les débats en Suisse, Ajla Del Ponte fera cette fois-ci face à une concurrence de poids, même si les Jamaïcaines Shelly-Ann Fraser-Pryce (10’’87 cet été) et Elaine Thompson (10’’88) ne sont notamment pas de la partie. Trois de ses adversaires sont ainsi déjà passées, durant leur carrière, sous les 11 secondes, dont Marie-Josée Ta Lou (10’’85).

Kambundji absente

«J’ai hâte

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00