La Liberté

La viticulture espère se relever

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le président de la FVV, François Montet, nourrit quelques craintes pour l’avenir. © Charly Rappo-archives
Le président de la FVV, François Montet, nourrit quelques craintes pour l’avenir. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
12.08.2020

Sur fond de Covid-19, les vignerons vaudois se préparent à une vendange précoce

Raphaël Besson

Vins » La vendange devrait commencer bien en avance, entre le 15 et 20 septembre, estime François Montet. «Dans certaines caves, il y aura la place pour tout rentrer. Dans d’autres, ce ne sera pas le cas», s’inquiète le président de la Fédération vaudoise des vignerons (FVV). Il résume ainsi la situation difficile de la viticulture. La crise de surproduction dénoncée fin 2019 s’est encore aggravée.

«Le Covid-19 a fait de sacrés dégâts.» L’hôtellerie et la restauration ont dû fermer durant des mois. D’innombrables occasions d’ouvrir une bonne bouteille ont été annulées.

«Mufle attitude»

«Heureusement que les privés jouent bien le jeu, se félicite François Montet. Cette vente-là va assez bien.» Il loue l’action du canton avec ses 15 millions de francs mis dans la plateforme Welqome. «C’est une très bonne opération pour ceux qui ont des bouteilles à vendre, pas pour ceux qui ont du raisin à écouler dans une grande cave», nuance-t-il. Il en veut à la grande distribution et

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00