La Liberté

Près de 10 millions pour le développement durable

Partager cet article sur:
08.10.2020

Environnement » Le Grand Conseil fribourgeois se prononcera en novembre sur le montant nécessaire à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de développement durable.

Plus de 9,7 millions de francs. C’est le montant que le Conseil d’Etat fribourgeois met sur la table pour l’application, jusqu’en 2026, de sa nouvelle stratégie de développement durable. Pour rappel, une première phase lancée en 2011 avait bénéficié d’un crédit d’engagement de 7,7 millions de francs. En outre, une réserve de 2,5 millions de francs avait alors été constituée. Pour l’heure, seuls 300 000 francs y ont été puisés. Fin 2019, les deux tiers des actions initialement prévues, comme une meilleure utilisation du bois dans les constructions publiques ou l’entretien écologique des bordures de routes, avaient abouti ou étaient en passe de l’être. C’est ce que le gouvernement indique dans le message transmis hier au Grand Conseil.

La nouvelle stratégie cantonale, dont l’élaboration a mobilisé une centaine de personnes au cours des deux dernières années, se base notamment sur l’Agenda 2030 pour le développement durable adopté en 2015 par les Etats membres de l’Organisation des Nations Unies, dont la Suisse. Il s’agira par exemple d’accroître la part d’énergies renouvelables, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de préserver la biodiversité, les écosystèmes ainsi que les espèces menacées. Et cela à trois niveaux: le fonctionnement de l’Etat de Fribourg, les politiques publiques qu’il met en œuvre et le soutien qu’il accorde à des projets tiers.

La stratégie de développement durable avait été mise en consultation en début d’année. Au menu, des mesures concrètes telles que la réduction du glyphosate dans l’agriculture, la promotion du télétravail, le déploiement des diodes électroluminescentes (LED) dans les bâtiments publics, la réalisation de l’écoquartier de la Poya ou encore l’appui à l’élaboration de plans de mobilité dans les entreprises. Le crédit demandé sera soumis prochainement au parlement, certainement le mois prochain. A noter qu’une petite partie (140 000 francs) devrait être financée par le biais du plan de relance économique. Le Grand Conseil se prononcera donc sur une enveloppe d’un peu moins de 9,6 millions de francs.

NICOLAS MARADAN

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00