La Liberté

Urgences à cheval sur les horaires

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La cavalière n’a pas pu être prise en charge aux urgences de Riaz, en raison de ses horaires d’ouverture limités. © Alain Wicht-archives
La cavalière n’a pas pu être prise en charge aux urgences de Riaz, en raison de ses horaires d’ouverture limités. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
06.07.2020

Arrivés trente minutes trop tôt à l’hôpital de Riaz pour un accident, ils sont priés d’appeler l’ambulance

Charles Grandjean

Témoignage » Une femme gît sur une toile de rebut dépliée sur une case de parking avec un linge en guise de coussin. A quelques mètres de là, une porte de garage sur laquelle est inscrit «Entrée ambulances».

Cet étrange cliché a été saisi le jeudi 25 juin vers 7h30 sur le parking de l’hôpital de Riaz. «J’ai pris ces photos pour qu’on me croie», justifie son auteur, Jean-Daniel Dumas. Au moment de la photo, l’homme vient de se faire refouler des urgences où il avait conduit sa compagne Nathalie. «Il y a eu non-assistance à personne en danger», estime celui qui a souhaité témoigner.

Tombée de haut

A l’origine de cette mésaventure, une lourde chute à cheval, plus tôt le matin, près d’un ruisseau entre Bulle et Riaz, lors d’une balade &agra

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00