La Liberté

Un lac à l’appellation non protégée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au sud de la retenue du lac de Lessoc se trouve, sur la rive droite, la centrale hydroélectrique de Montbovon. © Alain Wicht
Au sud de la retenue du lac de Lessoc se trouve, sur la rive droite, la centrale hydroélectrique de Montbovon. © Alain Wicht
Un lac à l’appellation non protégée
Un lac à l’appellation non protégée
Partager cet article sur:
15.07.2020

Né dans les gorges de la Sarine, le discret lac de Lessoc joue des tours à son barrage et à la faune

Charles Grandjean

Dans le canton de Fribourg, 13 plans d’eau sont officiellement nommés «lacs». La Liberté part à leur découverte tout au long de l’été.

Ce quadragénaire est le benjamin des lacs fribourgeois. Sa naissance remonte à la mise en eau du bassin de retenue du barrage de Lessoc, le 19 mars 1973. Son nom? Pour les uns, lac de Lessoc; pour les autres, lac de Montbovon. «Les deux appellations sont correctes», estime Rachel Brulhart, chargée de communication au Service de l’environnement. Si le système cantonal d’information géographique sur les eaux ou Google privilégient Montbovon, la carte topographique nationale et les documents d’archives penchent eux pour Lessoc. Ce flou, le canton semble l’entretenir. Selon nos recherches, le Conseil d’Etat l’avait officiellement baptisé «lac de Lessoc» à sa naissan

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00