La Liberté

Un fleuron vendu en catimini

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Givisiez, la Gainerie Moderne commercialise des écrins de luxe pour les montres, les bijoux ou les spiritueux. © Charly Rappo
A Givisiez, la Gainerie Moderne commercialise des écrins de luxe pour les montres, les bijoux ou les spiritueux. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
25.02.2021

A Givisiez, la Gainerie Moderne a été discrètement rachetée par un industriel romand

François Mauron

Economie » Les milieux économiques cultivent généralement la discrétion. A Givisiez, la Gainerie Moderne, entreprise familiale qui commercialise des écrins de luxe pour les montres, les bijoux ou les spiritueux, mène ainsi ses affaires sans faire trop de bruit. Posé dans la verdure en bordure de la zone industrielle, le magnifique bâtiment abritant la société depuis 2009 ressemble lui-même à un somptueux boîtier, rectangulaire, vitré, aéré, avec un espace d’exposition pour présenter les produits à l’abri des curieux.

Prix confidentiel

Fondée en 1960 par Henri Renevey à Fribourg, la Gainerie Moderne vient de vivre une étape clé de son existence: elle a été vendue en catimini par Jacques Renevey, le fils du fondateur, à l’industriel romand Sylvain Wenger, qui préside d&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00