La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un été difficile pour les rivières et la faune aquatique

Le débit des cours d’eau est très bas et leur température est élevée. La faune aquatique souffre

La température de l’eau des rivières peu ombragées, comme ici la Broye, a atteint des valeurs frisant le record cet été. © Charly Rappo
La température de l’eau des rivières peu ombragées, comme ici la Broye, a atteint des valeurs frisant le record cet été. © Charly Rappo

Chantal Rouleau

Publié le 23.08.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Sécheresse » L’été est chaud et surtout très sec. Face à ces conditions extrêmes, les cours d’eau souffrent. Dans le canton de Fribourg et dans la Broye vaudoise, les rivières atteignent des niveaux extrêmement bas et leur température est anormalement élevée, ce qui a un impact sur les espèces qui y vivent. «A certains endroits, c’est du jamais-vu», confirme Alexandre Fahrni, chef de la section lacs et cours d’eau au sein du Service fribourgeois de l’environnement.

En cause principalement: le manque de pluie. «Il manque plus ou moins deux mois de précipitations», précise Alexandre Fahrni, qui ajoute: «C’est vrai pour toute la Suisse, mais la Suisse romande est encore plus fortement touchée.» Si presque tous les cours d’eau sont concernés, la Broye a atteint un débit minimal

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11