La Liberté

Tensions autour du travail de nuit

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Manifestation du personnel hospitalier fribourgeois, à l’appel du SSP, pour la compensation du travail de nuit, en mars 2009. © Alain Wicht-archives
Manifestation du personnel hospitalier fribourgeois, à l’appel du SSP, pour la compensation du travail de nuit, en mars 2009. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
21.09.2020

Le TF a rejeté un recours soutenu par le SSP sur la compensation du travail nocturne au sein de l’Etat

François Mauron

Fonction publique » C’est l’épilogue d’une longue histoire. Au printemps dernier, en plein semi-confinement, le Tribunal fédéral (TF) a rendu un arrêt qui touche au premier chef la fonction publique fribourgeoise. Le TF rejette le recours d’une infirmière travaillant au sein de l’Hôpital fribourgeois (HFR), laquelle réclamait le paiement rétroactif d’une compensation pour le travail effectué de nuit entre 2005 et 2009. Sa démarche, depuis le début, est soutenue par le Syndicat des services publics (SSP).

La décision de la Haute Cour fédérale rend caduc tout espoir, pour les employés de l’Etat, de percevoir un dédommagement financier pour du travail nocturne accompli avant 2010. Pour mémoire, à cette date, après négociations avec la FEDE (Fédération des associations du personn

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00