La Liberté

Suspicion de harcèlements à Marsens

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le conseil d’administration du RFSM invite les collaborateurs à s’exprimer. © Alain Wicht
Le conseil d’administration du RFSM invite les collaborateurs à s’exprimer. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
06.03.2021

Le Réseau fribourgeois de santé mentale a lancé une enquête administrative. Il invite à témoigner

Stéphane Sanchez

Audit » Une enquête administrative vient d’être ouverte au Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM), à Marsens. Prise par le conseil d’administration, cette décision a été communiquée jeudi au personnel, invité à collaborer et à s’exprimer «en toute transparence et sans crainte». Ce courrier signé par la présidente du conseil, la conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre, indique que la procédure concerne le secteur de psychiatrie et de psychothérapie pour personnes âgées (3 unités). L’enquête administrative, aussi qualifiée d’«audit», débutera la semaine prochaine et sera menée par une consultante du cabinet Evoluthys, un mandataire externe.

Une première affaire

L’enquête portera sur des «allégations impo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00