La Liberté

Philippe Otten: «Nous croulons sous les téléphones»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Philippe Otten, vice-président de la Société de médecine du canton de Fribourg, les médecins sont prêts à s’adapter. © Alain Wicht
Pour Philippe Otten, vice-président de la Société de médecine du canton de Fribourg, les médecins sont prêts à s’adapter. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
19.01.2021

La Société de médecine du canton de Fribourg veut être rapidement associée à la vaccination

Magalie Goumaz

Pandémie » La Société de médecine du canton de Fribourg aurait souhaité que ses membres soient intégrés dès le départ à la campagne de vaccination contre le Covid-19. Elle le fait savoir par la voix de son vice-président, Philippe Otten.

Pourquoi les médecins en cabinet ne participent-ils pas à la vaccination?

Philippe Otten: Nous aimerions bien le savoir. Mais jusqu’à maintenant, nous n’avons pas été sollicités par la task force sanitaire. Pour des raisons de logistique, il semblerait que nous ne puissions pas vacciner dans les cabinets. La priorité a ainsi été donnée à la vaccination dans les EMS puis dans les deux centres de vaccination de Bulle et de Fribourg. Soit, mais en attendant, nous croulons sous les téléphones de nos patients qui ont besoin

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00