La Liberté

Patrice Borcard: «C’est le moment de partir»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«L’ECAB a des moyens. Je pense qu’on peut les orienter un peu différemment», estime Patrice Borcard. © Aldo Ellena
«L’ECAB a des moyens. Je pense qu’on peut les orienter un peu différemment», estime Patrice Borcard. © Aldo Ellena
Partager cet article sur:
24.02.2021

Le préfet de la Gruyère quittera sa fonction à la fin de l’année pour diriger l’Etablissement cantonal d’assurance des bâtiments au 1er janvier 2022

Stéphane Sanchez

Nomination » Patrice Borcard ne briguera pas un troisième mandat à la Préfecture de la Gruyère. Le Conseil d’Etat l’a communiqué ce mercredi: le magistrat de 55 ans a été retenu pour prendre dès le 1er janvier 2022 la direction de l’Etablissement cantonal d’assurance des bâtiments (ECAB) – 83 collaboratrices et collaborateurs, 123’000 bâtiments assurés, pour un montant de 93 milliards de francs. Le Gruérien explique cette nouvelle orientation, qui mettra un terme à deux mandats politiques marqués par plusieurs réformes.

Pourquoi quitter la préfecture?

Patrice Borcard: Cela fait 10 ans que j’assume cette responsabilité préfectorale. C’est une charge importante. Je me suis posé un certain nombre de questions à la faveur de la demande qui m’a &

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00