La Liberté

«Nous ne devons pas repartir de zéro»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«La confiance est souvent basée sur la compréhension. C’est pourquoi nous devons être le plus transparent possible», insiste la chancelière Danielle Gagnaux-Morel (ici confrontée aux problèmes des élections fédérales de 2019). © Charly Rappo-archives
«La confiance est souvent basée sur la compréhension. C’est pourquoi nous devons être le plus transparent possible», insiste la chancelière Danielle Gagnaux-Morel (ici confrontée aux problèmes des élections fédérales de 2019). © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
18.01.2021

Bloqué depuis 2019, le vote électronique pourrait renaître. Des essais devraient être relancés en 2022

Nicolas Maradan

Interview » Ces dernières années, quelques milliers de Fribourgeois – ceux qui sont établis à l’étranger ainsi que les habitants de la commune de Treyvaux, qui a participé à un projet pilote – ont pu tester le vote électronique. Mais au printemps 2019, des failles ont été découvertes dans l’architecture du système d’e-voting développé par l’entreprise espagnole Scytl et proposé en Suisse par La Poste, utilisé par plusieurs cantons dont Fribourg. Depuis, le projet est à l’arrêt. Toutefois, la Confédération vient d’annoncer vouloir relancer des essais. Le point avec Danielle Gagnaux-Morel, chancelière d’Etat du canton de Fribourg.

Berne a récemment annoncé qu’un nouveau projet de vote électronique sera présent&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00