La Liberté

Les premiers pollueurs ont été punis

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En Suisse, 30% des déchets produits dans l’espace public ne finissent pas au fond d’une poubelle. © DR
En Suisse, 30% des déchets produits dans l’espace public ne finissent pas au fond d’une poubelle. © DR
Partager cet article sur:
17.07.2020

Depuis le mois de janvier, jeter des déchets dans la nature peut valoir jusqu’à 150 francs d’amende

Nicolas Maradan

Environnement » En Suisse, 30% des déchets produits dans l’espace public ne finissent pas au fond d’une poubelle. Mais, depuis le 1er janvier, un mégot abandonné sur le macadam ou une canette de soda négligemment jetée au pied d’un arbre peuvent, dans le canton de Fribourg, être punis d’une amende. Comptez 50 francs pour un chewing-gum ou une bouteille isolés et 150 francs pour un ensemble de petits détritus – restes de repas, emballages, etc. – d’un volume total allant jusqu’à dix-sept litres. Jusqu’au 10 juillet dernier, dix amendes ont été infligées, toutes pour un montant de 50 francs. Impossible néanmoins de connaître le type d’ordures concernées.

Ce chiffre relativement faible peut s’expliquer par la pandémie de coronavirus qui a

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00